Recherche
L'ultime convergence sera celle de l'Homme et de la Machine
Vendredi 4 Janvier 2008
Nouveau déploiement d'une vitrine tactile
Publicité clic and mortar ? Près de deux ans après les premières expérimentations d'un pionnier comme TCS France, c'est a tour d'AgorAd, une société jusqu'à présent spécialisée dans le marketing à la performance sur internet, d'annoncer le déploiement d'une vitrine interactive pour le compte d'une boutique Morgan, située sur les Champs Elysées à Paris.

Concrètement, la vitrine a été recouverte d’un film transparent d'un coût estimé à 3000 euros, composé de micro-capteurs qui la transforme en écran tactile, lui-même relié à un terminal informatique et à un projecteur numérique. Dès le mardi 8 janvier de 19 heures à minuit, veille du démarrage des soldes, les passants pourront toucher cette vitrine pour réserver leurs vêtements et recevoir un bon leur permettant de les retirer dans la boutique les jours suivants.

« Agorad conseille avec succès Morgan dans sa stratégie Internet permettant notamment au site Morgandetoi.com de multiplier sa fréquentation par 9 au cours des deux derniers mois et d’acquérir de nombreuses inscriptions pour s’abonner à la newsletter. Dans le cadre de nos réflexions e-commerce sur la stratégie multi-canal de la marque, nous avons présenté le principe de l’ « Interactive Window » qui a tout de suite soulevé l’enthousiasme » explique Michael Amar, co-directeur du pôle média du groupe Referencement.com, maison mère de AgorAd

Selon des études de marché relayées par son concurrent TCS France, les vitrines interactives bénéficient d'un très bon accueil de la part des consommateurs : 89% d'entre eux sont en effet favorables à ce type d'affichage 75% déclarent s'en souvenir contre 44% pour un affichage traditionnel et enfin, ce type de dispositif entraînerait une hausse des ventes de 24% pour les commerçants l'ayant adopté (source POPAI).

En dehors des vitrines tactiles, l'interactivité peut toutefois également être assurée par des dispositifs optiques (caméra) ou tout simplement par bluetooth, une technologie retenue par exemple par Kameleon Technologies pour équiper la vitrine de l'Orange Shop, boulevard de la Madeleine à Paris ou encore par JC Decaux dans quelques abris bus pilotes de la RATP.

Jerome Bouteiller
Rédigé par Jerome Bouteiller le Vendredi 4 Janvier 2008 à 16:34