Recherche
L'ultime convergence sera celle de l'Homme et de la Machine
Vendredi 4 Juillet 2008
Commander son mobile par le regard
Le géant japonais NTT DoCoMo de la téléphonie mobile n'oublie pas ses abonnés handicapés.

Les équipes du Frontier Technology Research Group, l'un de ses laboratoires dirigé par le Dr. Masaaki Fukumoto, travaillent en effet sur une technologie permettant de commander du regard n'importe quel appareil électronique.

La nouveauté est que cette commande n'est pas suivie par une caméra optique, située devant l'utilisateur, mais via un casque, bardé de capteurs, capable d'interpréter les impulsions électroniques du cerveau et de détecter où se porte le regard.

Un dispositif encore expérimental mais qui pourrait s'appliquer aux téléphones mobiles en permettant, d'un simple coup d'oeil, de commander un clavier virtuel, par exemple projeté sur la rétine. Le futur est en marche.

Jerome Bouteiller
Rédigé par Jerome Bouteiller le Vendredi 4 Juillet 2008 à 17:05
Vendredi 25 Janvier 2008
De la télépathie visuelle
Une équipe du Center for Cognitive Brain Imaging (Centre pour l’imagerie cognitive du cerveau), à l’université Carnegie Mellon, sous la direction de Marcel Just et Tom Mitchell a réussi à cartographier la représentation usuelle d’objets simples. Les chercheurs ont montré à un groupe de cobayes une série de 10 dessins très simples représentant des outils ou des maisons, et on leur a demandé de penser à leurs caractéristiques. A noter que les scientifiques n’observaient pas le cortex visuel : c’est donc bien la pensée qu’ils cherchaient à capter, et non simplement la façon dont le cerveau perçoit une image. En regardant l’activité du cerveau de leurs cobayes grâce à l’imagerie par résonance magnétique, les expérimentateurs purent deviner dans 78% des cas le dessin qui était présenté au sujet, juste en regardant quelles zones étaient stimulées. la suite sur IA

Jerome Bouteiller
Rédigé par Jerome Bouteiller le Vendredi 25 Janvier 2008 à 10:26
Mardi 6 Novembre 2007
Un nouveau Neurocasque chez NeuroSky
Après Emotiv System ou Guger Technologies (G.Tec), c'est au tour de la socité NeuroSky de dévoiler un casque capable d'interpréter les pulsions de l'électro encéphalogramme (EEG). Il ne s'agit pas de lire dans les pensées mais plus simplement de mesurer l'activité cérébrale et de détecter différents états comme la concentration, la relaxation ou bien encore l'anxiété. La société, dirigée par Stanley Yang, réfléchit à des aplications dans le jeu vidéo mais également dans l'univers de la sécurité, pour détecter un endomissement au volant par exemple. A moyen terme, NeuroSky pourrait peut être même permettre de commander directement un curseur, en se passant totalement de souris.

Jerome Bouteiller
Rédigé par Jerome Bouteiller le Mardi 6 Novembre 2007 à 00:12
Mercredi 6 Juin 2007

Extrait du compte rendu de UpFing 2007 / http://www.internetactu.net/?p=7098


Du Memex au double cerveau
Jean-Gabriel Ganascia, professeur d’intelligence artificielle et de sciences cognitives à l’université Pierre et Marie Curie a présenté ses vues sur les techniques d’amélioration, externes (comme l’exosquelette qui décuple la force physique) ou internes (comme l’implant sous cutané qui peut permettre de manipuler un objet distant), notamment dans le domaine intellectuel.

Pour augmenter les perceptions, Steve Mann poursuit un travail depuis les années 70 qui va plus loin que ce que peuvent faire des implants. Ses étudiants portent des lunettes qui leur permettent de partager l’expérience d’un autre à distance. La réalité virtuelle aussi permet d’éprouver la plupart des perceptions (en excluant les sensations olfactives) à distance. Mais notre cerveau sera-t-il en mesure de suivre cette multiplication des sources d’information, cette explosion des perceptions ? Une augmentation des facultés intellectuelles s’avérera-t-elle nécessaire pour rester dans le mouvement ? Jean-Gabril Ganascia imagine, comme dans sa nouvelle,Le soixante-cinquième anniversaire d’Isidore Alpha (.rtf), un moyen de séparer les hémisphères du cerveau, comme le font les dauphins, afin qu’il y en ait toujours un qui fonctionne lorsque l’autre dort. Ou alors, on peut employer des moyens externes comme l’imaginait Vannevar Bush, qui, dans les années 30, avait inventé le “memex”, un système de classification externe de la mémoire personnelle, et ce avant même la généralisation des ordinateurs. Le “memex” a donné par la suite naissance à l’hypertexte de Ted Nelson, puis au Web. Dans son article As we may think (1945), Vannevar Bush imagine d’ailleurs des augmentations plus “intrusives”, la connaissance se déversant directement dans le cerveau via un système électronique, nous permettant d’apprendre en dormant par exemple.

A ce sujet Jean-Gabriel Ganascia note comment une technique d’amélioration peut avoir une importante postérité culturelle. En effet les premiers théoriciens de l’hypertexte faisaient souvent référence aux neo-structuralistes français, comme Foucault , Barthes, Derrida… Mais avec le web on est passé d’une surlecture à une sous-lecture : les philosophes français des années 60 utilisaient la métaphore de l’hypertexte pour mieux analyser ce qu’ils avaient lu, alors qu’aujourd’hui, l’hypertexte sert surtout à lire plus vite.

Dans un futur lointain, certains imaginent même qu’on pourra “télécharger” le contenu d’un cerveau biologique vers une machine. Conservera-t-on alors notre identité ? Le philosophe Derek Parfitt a imaginé la mémoire d’un individu A transférée vers un individu B et réciproquement. L’un d’eux meurt. Qui est le survivant ?

Quelques liens
  • http://www.internetactu.net/?p=7098
    http://www-poleia.lip6.fr/~ganascia/indexfr.html
    http://en.wikipedia.org/wiki/Steve_Mann
    http://www.openfing.org/upfing/images/Isidore_Alpha.rtf
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ted_Nelson
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vannevar_Bush
    http://www.theatlantic.com/doc/194507/bush
    http://en.wikipedia.org/wiki/Derek_Parfit

Jerome Bouteiller
Rédigé par Jerome Bouteiller le Mercredi 6 Juin 2007 à 12:32
G.Tec dévoile une nouvelle interface cerveau/machine
Après Emotiv System, c'est au tour de la société Guger Technologies (G.Tec) de profiter de sa présence au CeBit de Hanovre pour dévoiler une interface cerveau/machine, capable d'interpréter les pulsions de l'électro encéphalogramme(EEG) et de l'électrocorticogramme (ECoG). Ces signaux peuvent être utilisés pour piloter une prothèse, un fauteuil roulant ou encore un curseur sur un écran d'ordinateur. La technologie employée auprès des personnes handicapées a reçu le grand prix 2007 de l'European Information andCommunication Technology (ICT) au cours du CeBIT.

Jerome Bouteiller
Rédigé par Jerome Bouteiller le Jeudi 22 Mars 2007 à 20:06
Jeudi 22 Mars 2007
Emotiv veut lire nos émotions
Après la wiimote de Nintendo capable de reconnaître les mouvement de nos bras, c'est au tour de Emotiv Systems, une jeune pousse américaine spécialisée dans les jeux vidéos, de dévoiler un casque capable de"reconnaître notre émotions". Directement inspiré des technologies médicales, ce casque révolutionnaire est capable d'analyser les signaux électriques provenant de l'activité cérébrale du joueur et peut ainsi transparaitre à l'écran son état émotionnel : peur, plaisir, stress, excitation. A terme, la société pense même que son casque pourrait permettre de directement commander un personnage de jeu vidéo, en se passant de manette. 

Jerome Bouteiller
Rédigé par Jerome Bouteiller le Jeudi 22 Mars 2007 à 19:58
Vendredi 2 Mars 2007
Un futur olfactif pour le web ?
Aprèsles cartouches d'encre, il va s'en doute falloir s'habituer aux cartouchesolfactives? C'est en tout cas la conclusion du gouvernement sud coréen quivient de publier un rapport sur le sujet, réalisé sur la base de 3500entretiens avec des experts du pays. Ce type de produit est d'ailleurs déjàtesté en en France par exhalia, une société issue des laboratoires de recherche deFrance Telecom

Jerome Bouteiller
Tags : corée exhalia
Rédigé par Jerome Bouteiller le Vendredi 2 Mars 2007 à 19:36
Lundi 19 Février 2007
Computer World se penche sur les projets de la DARPA en matière de "cognition augmentée". Comme le précise Internet Actu "cette discipline se propose de créer une "symbiose" humain-ordinateur afin d'optimiser le fonctionnement du cerveau lorsqu'il se trouve sous l'effet du stress ou d'une surcharge d'information. La cognition augmentée n'est pas à confondre avec la science de l'interface cerveau/ordinateur, qui permet de piloter une machine par la pensée. Ici, il s'agit plutôt de permettre à l'ordinateur de reconnaitre, via divers signes physiologiques, l'état d'esprit de son utilisateur et d'adapter la présentation des informations à celui-ci, afin de permettre plus facilement leur assimilation et accélérer la prise de décision." Petite vidéo illustrant cette vision et ses possibles applications dans le domaine militaire.

Jerome Bouteiller
Tags : cognition darpa
Rédigé par Jerome Bouteiller le Lundi 19 Février 2007 à 11:41
Samedi 10 Février 2007
Un robot commandé par la pensée
L’équipe de Rajesh Rao, àl’université de Washington, a réussi à créer une interface permettant lecontrôle d’un robot par la pensée. L'initiative est intéressante pour deuxraisons. D'une part, les ondes cérébrales sont reconnues à l'aide d'un simplecasque, sans avoir besoin d'insérer des électrodes dans le cerveau. D'autrepart, c'est un robot qui est commandé et non un simple curseur sur un écran.Enrichi par une intelligence artificielle, le robot peut interpréter voircorriger un ordre imprécis ou mal interprété.

Jerome Bouteiller
Rédigé par Jerome Bouteiller le Samedi 10 Février 2007 à 18:12
Samedi 10 Février 2007
Après les NTIC, voici les NBIC
A lire sur Internet Actu : "l’innovation technologique des années à venir se concentrera autour de la“méta-convergence” entre nanotechnologies, biotechnologies, technologies del’information et sciences cognitives, ce que les Américains désignent parl’acronyme NBIC (nano-bio-info-cogno)..."

Jerome Bouteiller
Tags : nbic
Rédigé par Jerome Bouteiller le Samedi 10 Février 2007 à 18:06





Commentaires

Archives


Belisama



RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


Agendaz